La Vaillante Villersoise

10 danses sportives: cours pour initiés

Objectifs

DESCRIPTION et OBJECTIFS

Les Latines

  •  Le cha cha

Le cha cha est la deuxième danse à laquelle de nombreuses personnes s’intéressent.

Toujours dynamique et joyeux, ce dernier se danse face à face et met la cavalière en valeur. Quant aux figures, elles sont très similaires à celles de la rumba.

  •  La rumba

La rumba est la danse de l’amour. Elle est caractérisée par des mouvements lents et sensuels. L’évolution du couple de danse se rapproche de la parade nuptiale dans le monde animal : la femme aguiche l’homme avant de se dérober, l’homme tente de la séduire tout en gardant le contrôle mais en vain.

Si à la fin des années 20, les partenaires dansaient très proches l’un de l’autre, aujourd’hui ils sont plus distants ce qui permet d’intercaler des phases dynamiques entre les mouvements langoureux.

  •  La samba

Danse nationale du Brésil, elle est apparue autour des percussions que les esclaves africains ont apportées avec eux avec lesquelles ils exécutaient une danse pieds nus appelée « Semba ». Qui deviendra chez nous Samba. Il existe néanmoins une différence entre la samba dansée à Rio et celle de chez nous. A cause de leurs costumes imposants, la samba de Rio est dansée en solo et très déhanchée. Chez nous, elle se danse autour de la piste et en couple.

  • Le Jive

Il se danse en 6 temps et est caractérisé essentiellement par un mouvement prononcé des hanches. Cette danse a été fortement influencée par l’esprit américain, l’homme joue avec sa partenaire. Certains disent même qu’elle devient son jouet, son faire-valoir.

  • Le Paso Doble 

D’origine espagnole et plus précisément des corridas, il signifie littéralement « deux pas » basés sur une simple marche.  Le paso doble représente la lutte entre l’homme et le taureau. L’homme joue le rôle du toréador ce qui explique cet air macho et la femme celui de la cape. Dans le film « Ballroom dancing », la danse finale représente bien ce jeu.

Les Standards

  • La valse viennoise

Qui n’a jamais été séduit par la beauté et le charme des bals de noblesse autrichienne comme dans «Sissi Impératrice». Née début du XVIIIème siècle, elle fut diffusée particulièrement grâce aux musiques de Strauss. Elle fit son entrée en France en 1780 et connut un essor important jusqu’au XXème siècle. De nos jours, la valse viennoise est enseignée dans les écoles de danse mais reste une danse assez difficile à l’apprentissage. Elle est caractérisée par une progression rapide en 3 temps autour de la piste.

  • La valse lente ou anglaise

Si la valse viennoise est très connue, la valse lente, elle, ne l’est presque pas. Elle se danse sur un rythme deux fois moins rapide et est techniquement plus complexe et plus riche en figures. Danse à l’allure majestueuse, son côté romantique est accentué par la lenteur de la musique.

  • Le tango 

Il se danse autour de la piste et ne ressemble en rien au tango argentin. Très saccato et strict, cette danse a pourtant un côté glamour.

  • Le quickstep

Typiquement originaire d’Angleterre, le quickstep faisait concurrence au Charleston au début des années 1920.Il prend son origine dans le fox-trot qui fut accéléré pour suivre les musiques qui existaient à cette époque et fut influencé par le Charleston qui ajouta les petits sauts caractéristiques de la danse.

  • Le slowfox

Il est apparu à la fin de la première guerre. C’est, d’après certains, la danse la plus difficile, réservée aux connaisseurs ayant une bonne technique, un bon équilibre et un sens musical pointu. Abréviation de «Slow-fox-trot», son origine serait liée à un comédien burlesque. Harry Fox aurait créé une danse sur une musique ragtime pour animer l’entracte au New-York Théâtre en 1914. Elle aurait par la suite été remodifiée par des professeurs londoniens en éliminant les gestes trop exubérants et en s’inspirant fortement de la valse anglaise. Les couples progressent autour de la piste en formant des « w » le long de la ligne de danse.

Renseignements et inscriptions : 0494/33.69.89